Le jour où j’ai parlé de féminisme avec un grand F

Ecrit le 8 mars 2017

Féminisme, plus qu’un mot, plus qu’un mouvement, plus qu’un combat.

Féminisme comme une certitude organique d’un mieux possible.

Féminisme qui prend une place de choix dans le grand bassin de mes espérances.

Le féminisme avec un grand F non, Mon féminisme avec un grand M oui. Car c’est par mon spectre personnel que j’envisage l’amélioration plus large de la condition des femmes de ce monde.

Mon féminisme alors est motivé par le lien intrinsèque qui soude les femmes entre elles. Un fil invisible nous attache les unes aux autres et, une fois ce fil saisi, il semble impossible de s’en détacher.

Peut-être le jour où toutes les femmes du monde -autant dans les mégalopoles occidentales que dans les recoins les plus éloignés de la Terre- pourront affirmer d’une seule voix que la liberté nous est donnée à la naissance, que la notion de choix n’est plus associée à celle d’oppression, que la peur ne nous tiraille plus les entrailles dans les ruelles sombres, que notre corps nous appartient sans aucune objection qui tienne, que nos sourires sont indépendants de la volonté d’autrui, que nous valons autant que l’autre bébé brailleur muni d’un pénis dans le landau d’à côté, que nos corps ne sont plus synonymes de pouvoir funeste, que nos courbes ne sont plus provocations, que nos voix sont entendues, que nos cris ne sont que des cris de joie,  que nos visages sont montrés quelle que soit leur couleur, que nos succès sont célébrés pour leur qualité et non leur féminité, que nos utérus ne sont plus scrutés, que nos sexes ne sont plus massacrés, que nos intelligences ne sont pas infériorisées, que nos arts sont fêtés, célébrés, nos projets respectés, encouragés, récompensés à leur juste valeur ; ce jour-là peut-être je m’arrêterai, quand tous nos droits seront assurés.

« Frauenkongress » – Le congrès des femmes – Manuscripts and Archives Division, The New York Public Library. (1906)

Ce jour-là n’est pas encore arrivé et parfois le temps semble long lorsque l’on évolue dans un environnement où le moindre pas de côté vers l’émancipation provoque véhémence et confusion, où les esprits s’échauffent et que soudain tout le monde a quelque chose à dire. Mais, même si les minutes sont longues dans le brouillard de l’ignorance, la conviction et le besoin essentiel de ne pas cesser le travail féministe me donnent des ailes, me poussent à continuer le long chemin entrepris par nos courageuses ancêtres, à semer les graines pour les générations futures et réveiller chez nos contemporains la lueur de lucidité nécessaire au progrès.

Il arrive cependant que la lumière brûle, qu’elle écorche à vif nos fragiles illusions. C’est au moment précis de l’éveil que peuvent commencer les efforts, c’est dans l’instant minuscule de la rencontre entre le soi et l’autre qu’éclot la fleur de l’espoir.

Cette connaissance des souffrances et des obstacles qui peuplent la route des femmes et un trésor ouvert sur la bienveillance.

Le féminisme, comme cette journée du 8 mars, c’est l’aspiration à protéger ce qui nous est cher, à combattre l’injustice des siècles passés à ériger des murs de normes qu’il faut détruire urgemment. Notre ère ultra-technologique ne pourrait pas être plus en contraste avec la situation quasi-moyenâgeuse dans laquelle survivent des millions de femmes. Et l’Histoire, avec un grand H cette fois, s’est faite maîtresse dans l’art de la dissimulation des femmes sous des voiles opaques depuis des lustres. Il est temps que le processus normal d’évolution de l’humanité fasse de la place pour la moitié de sa population qui peine à rattraper le train depuis des milliers d’années.

Je suis convaincue que seul l’esprit libéré de ses œillères pourra s’émanciper et participer à la libération de toutes et tous ceux qui subissent l’oppression d’une manière ou d’une autre.

Féminisme Révolution ; Féminisme non-violent ; Féminisme en paix avec lui-même, avec les femmes, avec les hommes, avec tous les autres.

Un commentaire sur “Le jour où j’ai parlé de féminisme avec un grand F

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :