Le jouissif podcast « A bientôt de te revoir » par Sophie-Marie Larrouy

Samedi 12 janvier, je me suis rendue, grâce à la générosité de Sophie-Marie Larrouy, à la captation de son podcast : « À bientôt de te revoir ». Pendant presque une heure, sur son canapé et des friandises, SML et ses invités parlent.

Ouais, ils parlent.

Ils se marrent, ils sautent d’un sujet à l’autre. C’est un plaisir de digression pur. Et nous, le public on embarque smoothly comme on descend dans les cales de la péniche du Théâtre de La Nouvelle Seine.

La première que je vois, j’entends, que je ris avec Sophie-Marie Larrouy, c’est dans ses vidéos avec Madmoizelle. Déjà, elle use de ses talents sociaux, de sa curiosité et d’un travail appliqué pour mettre les gens à l’aise et les emmener avec elle dans les méandres de son cerveau en pistes ouvertes, le long de réflexions souvent inattendues, souvent pertinentes, souvent absurdes, et souvent sensibles.

Féministe sans complexes, cette joueuse du langage et des idées se plaît à remettre en question les questions actuelles, elle use de codes médiatiques délicieux à penser quand nous en partageons les références, étonnant de bizzarerie et d’imagination quand on ne les a pas.

 

C’est là que se déroule la captation, tout comme le spectacle Sexpowerment sur lequel j’écrivais la semaine dernière. Décidément, c’est le lieu parisien qui a le flair.

Samedi dernier c’est avec l’humoriste féministe Marina Rollman que l’émission s’est jouée. Les deux femmes se connaissant déjà, on sent une connivence directe et un désir de s’amuser, de rire ensemble tout en se laissant la liberté d’être vulnérable. Passant par Trump en Cheeto, par l’alcool avant 11h, le travail indépendant, la sensibilité, le style, les bonbons, l’admiration réciproque. Un beau moment.

C’est drôle, c’est bon, c’est intelligent, allez-y vous privez pas.

Sophie-Marie Larrouy est comédienne, auteure, fascinante de spontanéité et d’un anticonformisme qui ne me paraît rien d’autre qu’un naturel, le sien. Comme elle l’explique sur scène, tenir une émission est un projet qu’elle nourrit depuis longtemps.

De Benoît Hamon à Ben Mazué, Valérie Damidou ou Céline Tran, le réseau de Sophie-Marie Larrouy s’étends dans des univers auquel on ne s’attends pas. Politiques, artisites, dissendents, créatifs ou polémiques, femme et homme. Les moments partagés sur le sofa sous les douces fumées du Théâtre de la Nouvelle scène sont à la fois intimes et cent pour cent ouverts au public, à la réaction de nos émotions quant elles arrivent.

J’imagine une ribambelle de rires dans des cuisines solitaires, dans des trajets en bus, c’est un podcast qui moi aussi, me réconcilie avec ce format.

Pour la suivre sur les internets connectés tout ensemble par des fils (eh oui) et des gros serveurs très très polluants sans lesquels je n’aurai pas de travail (eh non) c’est par ici :

Instagram : https://www.instagram.com/sophiemarielarrouy/ _ Allez-y là aussi 😉

Facebook : https://www.facebook.com//

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :