« De mon plein gré » de Mathilde Forget : écrire pour ne pas se perdre, parler pour éclairer l’amère réalité du post-viol, de la plainte à la fuite, de victime à coupable.

137 pages pour raconter tout au long d’un récit haletant la démarche de Mathilde Forget auprès de la police et des « autorités compétentes » pour dénoncer le viol lesbophobe qu’elle a vécu. Lire « De mon plein gré » lorsqu’on a pas porté plainte après un viol est difficile. C’est une épreuve de lire ce livre qui raconte... Lire la Suite →

« Y’a pas d’heure pour les femmes » (2020) de Sarra El Abed : cinéma de la joie et de la parole pour des femmes tunisiennes puissantes et engagées.

Affiche réalisée par Felipe Arriagada-Nunez Avec « Y’a pas d’heure pour les femmes », Sarra El Abed signe un film documentaire au rythme soutenu, ample et parfois tendu dans son récit de ce moment important de l’histoire tunisienne. Nous sommes le 13 septembre 2019, à l'aube du premier tour des élections présidentielles tunisiennes post-révolution. Le... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑