« De mon plein gré » de Mathilde Forget : écrire pour ne pas se perdre, parler pour éclairer l’amère réalité du post-viol, de la plainte à la fuite, de victime à coupable.

137 pages pour raconter tout au long d’un récit haletant la démarche de Mathilde Forget auprès de la police et des « autorités compétentes » pour dénoncer le viol lesbophobe qu’elle a vécu. Lire « De mon plein gré » lorsqu’on a pas porté plainte après un viol est difficile. C’est une épreuve de lire ce livre qui raconte... Lire la Suite →

An open letter to Lily Allen

Montréal, June 1st, 2019 Lily, Dear Lily ? Madame Lily, Lily, I have been listening to your music for so long, since the beginning, I guess. I’ve been singing along “Smile” for years, in haze, in anger, in joyful times. The first time I experienced your musical universe, I was thirteen, a young girl but... Lire la Suite →

Nina Bouraoui écrit « Tous les hommes désirent naturellement savoir » : Un récit d’homosexualité, un récit d’amour de l’écriture

Ce livre, je crois, est un livre qui va chercher les "sources", les racines de la violence et du désir homosexuel. Mais ça, je le crois aussi, est l'intention de l'auteure. En filigrane, beaucoup de choses se passent, se chevauchent, les souffles et les retenues de Nina Bouraoui nous bouleversent, ou tout du moins, me... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑