« De mon plein gré » de Mathilde Forget : écrire pour ne pas se perdre, parler pour éclairer l’amère réalité du post-viol, de la plainte à la fuite, de victime à coupable.

137 pages pour raconter tout au long d’un récit haletant la démarche de Mathilde Forget auprès de la police et des « autorités compétentes » pour dénoncer le viol lesbophobe qu’elle a vécu. Lire « De mon plein gré » lorsqu’on a pas porté plainte après un viol est difficile. C’est une épreuve de lire ce livre qui raconte... Lire la Suite →

Nina Bouraoui écrit « Tous les hommes désirent naturellement savoir » : Un récit d’homosexualité, un récit d’amour de l’écriture

Ce livre, je crois, est un livre qui va chercher les "sources", les racines de la violence et du désir homosexuel. Mais ça, je le crois aussi, est l'intention de l'auteure. En filigrane, beaucoup de choses se passent, se chevauchent, les souffles et les retenues de Nina Bouraoui nous bouleversent, ou tout du moins, me... Lire la Suite →

Voici le lien de la plateforme de financement participatif sur laquelle le projet Pulp Poeisis, recueil de poésie expérimental et personnel est dévoilé et partagé afin de pouvoir terminer le processus d'édition et de publication. En effet, Au mois de juillet 2018, je m'assoit à mon bureau, ouvre mon ordinateur, une page word vierge et j'écris.... Lire la Suite →

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑